bibliotheq.net - littérature française
 

Lettres

Blaise Pascal

 

I. LETTRE DE BLAISE PASCAL AU PÈRE NOËL
II. LETTRE DE PASCAL A M. LE PAILLEUR, AU SUJET DU P. NOËL, JÉSUITE
LETTRE I
LETTRE II
LETTRE III
LETTRE IV

LETTRE V
LETTRE VI
LETTRE VII
LETTRE VIII
LETTRE IX
I. LETTRE A LA SÉRÉNISSIME REINE DE SUÈDE

II. FRAGMENT D'UNE LETTRE DE PASCAL AU PÈRE LALOUERE
III. FRAGMENT D'UNE LETTRE A WREN

IV. FRAGMENT D'UNE LETTRE AU PÈRE LALOUERE
V. LETTRE A HUYGENS

VI. LETTRE A FERMAT
VII. LETTRE A LA MARQUISE DE SABLÉ

I. LETTRE DE BLAISE PASCAL AU PÈRE NOËL

Au très bon révérend père Noël, Recteur, de la Société de Jésus, de Paris.

Mon très révérend père,

L'honneur que vous m'avez fait de m'écrire me fait rompre le dessein que j'avais fait de ne résoudre
aucune des difficultés que j'ai rapportées dans mon abrégé, que dans le traité entier où je travaille; car,

puisque les civilités de votre lettre sont jointes aux objections que vous m'y faites, je ne puis partager ma

réponse, ni reconnaître les unes, sans satisfaire aux autres.

Mais, pour le faire avec plus d'ordre, permettez-moi de vous rapporter une règle universelle, qui
s'applique à tous les sujets particuliers, où il s'agit de reconnaître la vérité. Je ne doute pas que vous n'en

demeuriez d'accord, puisqu'elle est reçue généralement de tous ceux qui envisagent les choses sans

préoccupation; et qu'elle fait la principale de la façon dont on traite les sciences dans les écoles, et celle

qui est en usage parmi les personnes qui recherchent ce qui est véritablement solide et qui remplit et

satisfait pleinement l'esprit: c'est qu'on ne doit jamais porter un jugement décisif de la négative ou de

l'affirmative d'une proposition, que ce que l'on affirme ou nie n'ait une de ces deux conditions: savoir, ou

qu'il paraisse si clairement et si distinctement de soi-même aux sens ou à la raison, suivant qu'il est sujet

à l'un ou à l'autre, que l'écrit n'ait aucun moyen de douter de sa certitude, et c'est ce que nous appelons

principes ou axiomes; comme, par exemple, "à choses égales on ajoute choses égales, les touts seront

égaux", ou qu'il se déduise par des conséquences infaillibles et nécessaires de tels principes ou axiomes,

< page précédente | 1 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.