bibliotheq.net - littérature française
 

Anatole France - Monsieur Bergeret à Paris

chansons royalistes de la Restauration.

Moi, Jarnigoi!
Je suis soldat du Roi.

Et tout à coup, abattant une main démesurée sur la queue du piano où il avait posé son chapelet et ses
médailles:

- Nom de D..., Lacrisse, touchez pas à mon rosaire. Il est bénit par notre Saint père le pape.

- C'est égal, dit Chassons des Aigues, nous devons manifester dans la rue. La rue est à nous. Il faut qu'on
le sache. Allons à Longchamp, le quatorze!...

- J'en suis, dit Jacques de Cadde.

- Moi aussi, j'en suis, s'écria Dellion.

- Vos manifestations, c'est idiot, dit le petit baron, qui avait jusque-là gardé le silence.

Il était assez riche pour se dispenser d'appartenir à aucun parti politique.

Il ajouta:

- Le nationalisme commence à me raser.

- Ernest! fit la baronne avec la douce sévérité d'une mère.

- C'est vrai, reprit Ernest, vos manifestations, c'est crevant.

Le petit Dellion qui lui devait de l'argent et Chassons des Aigues, qui voulait lui en emprunter, évitèrent
de le heurter de front.

Chassons s'efforça de sourire, comme charmé par un trait d'esprit, et Dellion eut une parole de
consentement.

- Je ne dis pas non. Mais qu'est-ce qui n'est pas crevant?

Cette pensée inspira de profondes réflexions à Ernest, qui, après un moment de silence, dit avec un
accent sincère de mélancolie: - C'est vrai! Tout est crevant... Et, pensif, il ajouta:

- Ainsi les teuf-teuf, ça vous laisse en panne aux endroits où on ne voudrait pas. Ce n'est pas qu'on
regrette d'arriver en retard... Pour ce qu'on trouve dans les endroits où l'on va... Mais je suis resté l'autre

jour cinq heures entre Marville et Boulay. Vous connaissez pas cet endroit-là? C'est avant d'arriver à

Dreux. Pas une maison, pas un arbre, pas un pli de terrain. C'est plat, c'est jaune, c'est rond, avec un bête

de ciel posé dessus comme une cloche à melons. On se fait vieux dans des localités pareilles.... C'est égal,

je vais essayer d'un nouveau système... soixante-dix kilomètres à l'heure... et moelleux... Venez-vous

avec moi, Dellion? je pars ce soir.

XXVI

- Les Trublions, dit M. Bergeret, m'inspirent le plus vif intérêt. Aussi n'est-ce point sans plaisir que j'ai
découvert dans le livre assez précieux de Nicole Langelier, Parisien, un deuxième chapitre relatif à ces

petits êtres. Vous souvient-il du premier, monsieur Goubin?

< page précédente | 93 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.