bibliotheq.net - littérature française
 

Anatole France - Crainquebille, Putois, Riquet et plusieurs autres récits profitables

même, l'a-t-il dit? Permettez-moi, messieurs, d'en douter.

"Je ne soupçonne l'agent Matra d'aucune mauvaise pensée. Mais il accomplit, comme nous l'avons dit,
une tâche pénible. Il est parfois fatigué, excédé, surmené. Dans ces conditions il peut avoir été la victime

d'une sorte d'hallucination de l'ouïe. Et quand il vient vous dire, messieurs, que le docteur David

Matthieu, officier de la Légion d'honneur, médecin en chef de l'hôpital Ambroise-Paré, un prince de la

science et un homme du monde, a crié: "Mort aux vaches!" nous sommes bien forcés de reconnaître que

Matra est en proie à la maladie de l'obsession, et, si le terme n'est pas trop fort, au délire de la

persécution.

"Et alors même que Crainquebille aurait crié: "Mort aux vaches!" il resterait à savoir si ce mot a, dans sa
bouche, le caractère d'un délit. Crainquebille est l'enfant naturel d'une marchande ambulante, perdue

d'inconduite et de boisson, il est né alcoolique. Vous le voyez ici abruti par soixante ans de misère.

Messieurs, vous direz qu'il est irresponsable."

Maître Lemerle s'assit et M. le président Bourriche lut entre ses dents un jugement qui condamnait
Jérôme Crainquebille à quinze jours de prison et cinquante francs d'amende. Le tribunal avait fondé sa

conviction sur le témoignage de l'agent Matra.

Mené par les longs couloirs sombres du Palais, Crainquebille ressentit un immense besoin de sympathie.
Il se tourna vers le garde de Paris qui le conduisait et l'appela trois fois:

"Cipal!... Cipal!... Hein? cipal!..."

Et il soupira:

"Il y a seulement quinze jours, si on m'avait dit qu'il m'arriverait ce qu'il m'arrive!..."

Puis il fit cette réflexion:

"Ils parlent trop vite, ces messieurs. Ils parlent bien, mais ils parlent trop vite. On peut pas s'expliquer
avec eux... Cipal, vous trouvez pas qu'ils parlent trop vite?"

Mais le soldat marchait sans répondre ni tourner la tête.

Crainquebille lui demanda:

"Pourquoi que vous me répondez pas?"

Et le soldat garda le silence. Et Crainquebille lui dit avec amertume:

"On parle bien à un chien. Pourquoi que vous me parlez pas? Vous ouvrez jamais la bouche avez donc
pas peur qu'elle pue?"

IV. APOLOGIE POUR M. LE PRÉSIDENT BOURRICHE

Quelques curieux et deux ou trois avocats quittèrent l'audience après la lecture de l'arrêt, quand déjà le
greffier appelait une autre cause. Ceux qui sortaient ne faisaient point de réflexion sur l'affaire

Crainquebille qui ne les avait guère intéressés, et à laquelle ils ne songeaient plus. Seul M. Jean Lermite,

graveur à l'eau-forte, qui était venu d'aventure au Palais, méditait sur ce qu'il venait de voir et d'entendre.

Passant son bras sur l'épaule de maître Joseph Aubarrée:

< page précédente | 8 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.