bibliotheq.net - littérature française
 

Alphonse Daudet - Le Petit Chose

Cécilia de tout le bonheur qu'elle m'avait donné: «Ange qui as consenti à passer une nuit sur la terre....»

Cette lettre, je l'avoue, le petit Chose l'écrivit avec la rage dans le coeur. Heureusement la
correspondance s'arrêta là, et pendant quelque temps, je n'entendis plus parler de Cécilia ni de sa haute

situation.

XI. MON BON AMI LE MAÎTRE D'ARMES

Ce jour-là, le 18 février, comme il était tombé beaucoup de neige pendant la nuit, les enfants n'avaient
pas pu jouer dans les cours. Aussitôt l'étude du matin finie, on les avait casernés tous pêle-mêle dans

la salle
, pour y prendre leur récréation à l'abri du mauvais temps en attendant l'heure des classes.

C'était moi qui les surveillais.

Ce qu'on appelait la salle était l'ancien gymnase du collège de la Marine. Imaginez quatre grands
murs nus avec de petites fenêtres grillées; çà et là des crampons à moitié arrachés, la trace encore visible

des échelles, et, se balançant à la maîtresse poutre du plafond, un énorme anneau en fer au bout d'une

corde.

Les enfants avaient l'air de s'amuser beaucoup en regardant la neige qui remplissait les rues et les
hommes armés de pelles qui l'emportaient dans des tombereaux.

Mais tout ce tapage, je ne l'entendais pas.

Seul, dans un coin, les larmes aux yeux, je lisais une lettre, et les enfants auraient à cet instant démoli le
gymnase de fond en comble, que je ne m'en fusse pas aperçu. C'était une lettre de Jacques que je venais

de recevoir; elle portait le timbre de Paris, - mon Dieu! oui, de Paris, - et voici ce qu'elle disait:

«Cher Daniel,

«Ma lettre va bien te surprendre. Tu ne te doutais pas, hein? que je fusse à Paris depuis quinze jours. J'ai
quitté Lyon sans rien dire à personne, un coup de tête.... - Que veux-tu? je m'ennuyais trop dans cette

horrible ville, surtout depuis ton départ.

«Je suis arrivé ici avec trente francs et cinq ou six lettres de M. le curé de Saint-Nizier. Heureusement la
Providence m'a protégé tout de suite, et m'a fait rencontrer un vieux marquis chez lequel je suis entré

comme secrétaire. Nous mettons en ordre ses mémoires, je n'ai qu'à écrire sous sa dictée, et je gagne à

cela cent francs par mois. Ce n'est pas brillant, comme tu vois; mais, tout compte fait, j'espère pouvoir

envoyer de temps en temps quelque chose à la maison sur mes économies.

«Ah! mon cher Daniel, la jolie ville que ce Paris! Ici - du moins - , il ne fait pas toujours du brouillard; il
pleut bien quelquefois, mais c'est une petite pluie gaie, mêlée de soleil, et comme je n'en ai jamais vu

ailleurs. Aussi je suis tout changé, si tu savais! Je ne pleure plus du tout, c'est incroyable.»

J'en étais là de la lettre, quand tout à coup, sous les fenêtres, retentit le bruit sourd d'une voiture roulant
dans la neige. La voiture s'arrêta devant la porte du collège, et j'entendis les enfants crier à tue-tête: «Le

sous-préfet! le sous-préfet!»

Une visite de M. le sous-préfet présageait évidemment quelque chose d'extraordinaire. Il venait à peine
au collège de Sarlande une ou deux fois chaque année, et c'était alors comme un événement. Mais, pour

le quart d'heure, ce qui m'intéressait avant tout, ce qui me tenait à coeur plus que le sous-préfet de

< page précédente | 49 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.