bibliotheq.net - littérature française
 

Alphonse Daudet - Le Nabab, 2

accusations étaient fausses.»

La vieille en entendant cela fit une trouée terrible dans le tas et, se posant en face de Moëssard:

«Ce qu'il n'a pas dit, moi je vais vous le dire. Je suis sa mère et c'est mon devoir de parler.»

Elle s'interrompit pour saisir à la manche Le Merquier qui s'esquivait:

«Vous d'abord, méchant homme, vous allez m'écouter... Qu'est-ce que vous avez contre mon enfant!
Vous ne savez donc pas qui il est? Attendez un peu, que je vous l'apprenne.»

Et, se retournant vers le journaliste:

«J'avais deux fils, monsieur...»

Moëssard n'était plus là. Elle revint à Le Merquier:

«Deux fils, monsieur...»

Le Merquier avait disparu.

«Oh! écoutez-moi, quelqu'un, je vous en prie, disait la pauvre mère, jetant autour d'elle ses mains et ses
paroles pour rassembler, retenir ses auditeurs; mais tous fuyaient, fondaient, se dispersaient, députés,

reporters, visages inconnus et railleurs auxquels elle voulait raconter son histoire à toute force, sans souci

de l'indifférence où tombaient ses douleurs et ses joies, ses fiertés et ses tendresses maternelles exprimées

dans un charabias de génie. Et tandis qu'elle s'agitait, se débattait ainsi, éperdue, la coiffe en désordre, à

la fois grotesque et sublime comme tous les êtres de nature en plein drame civilisé, prenant à témoin de

l'honnêteté de son fils et de l'injustice des hommes jusqu'aux gens de livrée dont l'impassibilité

dédaigneuse était plus cruelle que tout, Jansoulet, qui venait à sa rencontre, inquiet de ne pas la voir,

apparut tout à coup à côté d'elle.

«Prenez mon bras, ma mère... Il ne faut pas rester là.»

Il dit cela très haut, d'un ton si calme et si ferme que tous les rires cessèrent, et que la vieille femme,
subitement apaisée, soutenue par cette étreinte solide où s'appuyaient les derniers tremblements de sa

colère, put sortir du palais entre deux haies respectueuses. Couple grandiose et rustique, les millions du

fils illuminant la paysannerie de la mère comme ces haillons de sainte qu'entoure une châsse d'or, ils

disparurent dans le beau soleil qu'il faisait dehors, dans la splendeur de leur carrosse étincelant, ironie

féroce en présence de cette grande détresse, symbole frappant de l'épouvantable misère des riches.

Tous deux assis au fond, car ils craignaient d'être vus, ils ne se parlèrent pas d'abord. Mais dès que la
voiture se fut mise en route, qu'il eut vu fuir derrière lui le triste calvaire où son honneur restait au gibet,

Jansoulet, à bout de forces, posa sa tête contre l'épaule maternelle, la cacha dans un croisement du vieux

châle vert, et là, laissant ruisseler des larmes brûlantes, tout son grand corps secoué par les sanglots, il

retrouvait le cri de son enfance, sa plainte patoise de quand il était tout petit: «Mama... Mama...»

XXII. DRAMES PARISIENS

Que l'heure est donc brève
Qu'on passe en aimant!

C'est moins qu'un moment,

Un peu plus qu'un rêve...

< page précédente | 88 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.