bibliotheq.net - littérature française
 

L'Immortel

MOEURS PARISIENNES

1888

Alphonse Daudet

 

I
II
III
IV
V
VI
VII
VIII
IX
X
XI
XII
XIII
XIV
XV
XVI

 

À mon cher Philippe Gille
Comme au plus parisien de mes amis de lettres
J'offre cette étude de moeurs

A.D.

I

On lit dans le Dictionnaire des Célébrités, contemporaines, édition de 1880, à l'article
Astier-Réhu:

«_Astier, dit Astier-Réhu (Pierre-Alexandre-Léonard), de l'Académie française, né en 1816, à Sauvagnat
(Puy-de-Dôme) chez d'humbles cultivateurs, montra dès son plus jeune âge de rares aptitudes pour

l'histoire. De solides études, comme on n'en fait plus maintenant, commencées au collège de Riom,

terminées à Louis-le-Grand où il devait revenir plus tard professeur, lui ouvrirent toutes grandes les

portes de l'École Normale supérieure. Il en sortit pour occuper la chaire d'histoire au lycée de Mende;

c'est là que fut écrit l'Essai sur Marc-Aurèle, (couronné par l'Académie française). Appelé l'année

suivante à Paris par M. de Salvandy, le jeune et brillant professeur sut reconnaître l'intelligente faveur

dont il avait été l'objet en publiant coup sur coup: Les grands ministres de Louis XIV (couronné par

< page précédente | 1 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.