bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - Vingt ans après

envoyez la balle dans le fossé.

- Mais peut-être sera-t-elle perdue?

- Soyez tranquille, Monseigneur, il y aura quelqu'un pour la ramasser.

- Un jardinier? demanda le duc.

Grimaud fit signe que oui.

- Le même qu'hier?

Grimaud répéta son signe.

- Le comte de Rochefort, alors?

Grimaud fit trois fois signe que oui.

- Mais, voyons, dit le duc, donne-moi au moins quelques détails sur la manière dont nous devons fuir.

- Cela m'est défendu, dit Grimaud, avant le moment même de l'exécution.

- Quels sont ceux qui m'attendront de l'autre côté du fossé?

- Je n'en sais rien, Monseigneur.

- Mais, au moins, dis-moi ce que contiendra ce fameux pâté, si tu ne veux pas que je devienne fou.

- Monseigneur, dit Grimaud, il contiendra deux poignards, une corde à noeud et une poire d'angoisse.

- Bien, je comprends.

- Monseigneur voit qu'il y en aura pour tout le monde.

- Nous prendrons pour nous les poignards et la corde, dit le duc.

- Et nous ferons manger la poire à La Ramée, répondit Grimaud.

- Mon cher Grimaud, dit le duc, tu ne parles pas souvent, mais quand tu parles, c'est une justice à te
rendre, tu parles d'or.

XXII. Une aventure de Marie Michon

Vers la même époque où ces projets d'évasion se tramaient entre le duc de Beaufort et Grimaud, deux
hommes à cheval, suivis à quelques pas par un laquais, entraient dans Paris par la rue du faubourg

Saint-Marcel. Ces deux hommes, c'étaient le comte de La Fère et le vicomte de Bragelonne.

C'était la première fois que le jeune homme venait à Paris, et Athos n'avait pas mis grande coquetterie en
faveur de la capitale, son ancienne amie, en la lui montrant de ce côté. Certes, le dernier village de la

Touraine était plus agréable à la vue que Paris vu sous la face avec laquelle il regarde Blois. Aussi faut- il

le dire à la honte de cette ville tant vantée, elle produisit un médiocre effet sur le jeune homme.

Athos avait toujours son air insoucieux et serein.

Arrivé à Saint-médard, Athos, qui servait dans ce grand labyrinthe de guide à son compagnon de voyage,

< page précédente | 147 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.