bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - Les Trois Mousquetaires

- À la bonne heure! voilà qui est parler, ma chère!

- Vous me pardonnez?

- Nous verrons», dit majestueusement Porthos.

Et tous deux se séparèrent en se disant: «À ce soir.»

«Diable! pensa Porthos en s'éloignant, il me semble que je me rapproche enfin du bahut de maître
Coquenard.»

CHAPITRE XXXV. LA NUIT TOUS LES CHATS SONT GRIS

Ce soir, attendu si impatiemment par Porthos et par d'Artagnan, arriva enfin.

D'Artagnan, comme d'habitude, se présenta vers les neuf heures chez Milady. Il la trouva d'une humeur
charmante; jamais elle ne l'avait si bien reçu. Notre Gascon vit du premier coup d'oeil que son billet avait

été remis, et ce billet faisait son effet.

Ketty entra pour apporter des sorbets. Sa maîtresse lui fit une mine charmante, lui sourit de son plus
gracieux sourire; mais, hélas! la pauvre fille était si triste, qu'elle ne s'aperçut même pas de la

bienveillance de Milady.

D'Artagnan regardait l'une après l'autre ces deux femmes, et il était forcé de s'avouer que la nature s'était
trompée en les formant; à la grande dame elle avait donné une âme vénale et vile, à la soubrette elle avait

donné le coeur d'une duchesse.

À dix heures Milady commença à paraître inquiète, d'Artagnan comprit ce que cela voulait dire; elle
regardait la pendule, se levait, se rasseyait, souriait à d'Artagnan d'un air qui voulait dire: Vous êtes fort

aimable sans doute, mais vous seriez charmant si vous partiez!

D'Artagnan se leva et prit son chapeau; Milady lui donna sa main à baiser; le jeune homme sentit qu'elle
la lui serrait et comprit que c'était par un sentiment non pas de coquetterie, mais de reconnaissance à

cause de son départ.

«Elle l'aime diablement», murmura-t-il. Puis il sortit.

Cette fois Ketty ne l'attendait aucunement, ni dans l'antichambre, ni dans le corridor, ni sous la grande
porte. Il fallut que d'Artagnan trouvât tout seul l'escalier et la petite chambre.

Ketty était assise la tête cachée dans ses mains, et pleurait.

Elle entendit entrer d'Artagnan, mais elle ne releva point la tête; le jeune homme alla à elle et lui prit les
mains, alors elle éclata en sanglots.

Comme l'avait présumé d'Artagnan, Milady, en recevant la lettre, avait, dans le délire de sa joie, tout dit à
sa suivante; puis, en récompense de la manière dont cette fois elle avait fait la commission, elle lui avait

donné une bourse. Ketty, en rentrant chez elle, avait jeté la bourse dans un coin, où elle était restée tout

ouverte, dégorgeant trois ou quatre pièces d'or sur le tapis.

La pauvre fille, à la voix de d'Artagnan, releva la tête. D'Artagnan lui-même fut effrayé du
bouleversement de son visage; elle joignit les mains d'un air suppliant, mais sans oser dire une parole.

< page précédente | 275 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.