bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - Les Trois Mousquetaires

les fait à deux.

- Vous n'avez donc point d'amis à Paris, monsieur Porthos? dit la procureuse.

- J'ai cru en avoir, dit Porthos en prenant son air mélancolique, mais j'ai bien vu que je me trompais.

- Vous en avez, monsieur Porthos, vous en avez, reprit la procureuse dans un transport qui la surprit
elle-même; revenez demain à la maison. Vous êtes le fils de ma tante, mon cousin par conséquent; vous

venez de Noyon en Picardie, vous avez plusieurs procès à Paris, et pas de procureur. Retiendrez-vous

bien tout cela?

- Parfaitement, madame.

- Venez à l'heure du dîner.

- Fort bien.

- Et tenez ferme devant mon mari, qui est retors, malgré ses soixante-seize ans.

- Soixante-seize ans! peste! le bel âge! reprit Porthos.

- Le grand âge, vous voulez dire, monsieur Porthos. Aussi le pauvre cher homme peut me laisser veuve
d'un moment à l'autre, continua la procureuse en jetant un regard significatif à Porthos. Heureusement

que, par contrat de mariage, nous nous sommes tout passé au dernier vivant.

- Tout? dit Porthos.

- Tout.

- Vous êtes femme de précaution, je le vois, ma chère madame Coquenard, dit Porthos en serrant
tendrement la main de la procureuse.

- Nous sommes donc réconciliés, cher monsieur Porthos? dit-elle en minaudant.

- Pour la vie, répliqua Porthos sur le même air.

- Au revoir donc, mon traître.

- Au revoir, mon oublieuse.

- À demain, mon ange!

- À demain, flamme de ma vie!»

CHAPITRE XXX. MILADY

D'Artagnan avait suivi Milady sans être aperçu par elle: il la vit monter dans son carrosse, et il l'entendit
donner à son cocher l'ordre d'aller à Saint-Germain.

Il était inutile d'essayer de suivre à pied une voiture emportée au trot de deux vigoureux chevaux.
D'Artagnan revint donc rue Férou.

Dans la rue de Seine, il rencontra Planchet, qui était arrêté devant la boutique d'un pâtissier, et qui
semblait en extase devant une brioche de la forme la plus appétissante.

< page précédente | 243 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.