bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - Le vicomte de Bragelonne, 4

- M. Porthos?

- Qui m'attend toujours! Hélas! je te le disais, je suis fou.

- Qui vous attend, où cela?

- Aux Minimes de Vincennes!

- Ah! mon Dieu! Heureusement, c'est du côté de la Bastille!

- Allons, vite!

- Monsieur, je vais faire seller les chevaux.

- Oui, mon ami, va.

Chapitre CCV - Où Porthos est convaincu sans avoir compris

Ce digne Porthos, fidèle à toutes les lois de la chevalerie antique, s'était décidé à attendre M. de
Saint-Aignan jusqu'au coucher du soleil. Et, comme de Saint-Aignan ne devait pas venir, comme Raoul

avait oublié d'en prévenir son second, comme la faction commençait à être des plus longues et des plus

pénibles, Porthos s'était fait apporter par le garde d'une porte quelques bouteilles de bon vin et un quartier

de viande, afin d'avoir au moins la distraction de tirer de temps en temps un bouchon et une bouchée. Il

en était aux dernières extrémités, c'est-à-dire aux dernières miettes, lorsque Raoul arriva escorté de

Grimaud, et tous deux poussant à toute bride.

Quand Porthos vit sur le chemin ces deux cavaliers si pressés, il ne douta plus que ce ne fussent ses
hommes, et, se levant aussitôt de l'herbe sur laquelle il s'était mollement assis, il commença par déraidir

ses genoux et ses poignets, en disant:

- Ce que c'est que d'avoir de belles habitudes! Ce drôle a fini par venir. Si je me fusse retiré, il ne trouvait
personne et prenait avantage.

Puis il se campa sur une hanche avec une martiale attitude, et fit ressortir par un puissant tour de reins la
cambrure de sa taille gigantesque. Mais, au lieu de Saint-Aignan, il ne vit que Raoul, lequel, avec des

gestes désespérés, l'aborda en criant:

- Ah! cher ami; ah! pardon; ah! que je suis malheureux!

- Raoul! fit Porthos tout surpris.

- Vous m'en vouliez? s'écria Raoul en venant embrasser Porthos.

- Moi? et de quoi?

- De vous avoir ainsi oublié. Mais, voyez-vous, j'ai la tête perdue.

- Ah bah!

- Si vous saviez, mon ami?

- Vous l'avez tué?

- Qui?

< page précédente | 40 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.