bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - Le vicomte de Bragelonne, 2

- Vilain coeur! murmura de Guiche; il flaire le mal partout et avant tout.

Puis, saluant Monsieur, il sortit.

En arrivant sous le vestibule, il éleva en l'air le brevet tout signé.

Malicorne se précipita et le reçut tout tremblant de joie. Mais, après l'avoir reçu, de Guiche s'aperçut qu'il
attendait quelque chose encore.

- Patience, monsieur, patience, dit-il à son client; mais M. le chevalier était là et j'ai craint d'échouer si je
demandais trop à la fois. Attendez donc à mon retour. Adieu!

- Adieu, monsieur le comte; mille grâces, dit Malicorne.

- Et envoyez-moi Manicamp. À propos, est-ce vrai, monsieur, que Mlle de La Vallière est boiteuse?

Au moment où il prononçait ces mots, un cheval s'arrêtait derrière lui.

Il se retourna et vit pâlir Bragelonne, qui entrait au moment même dans la cour.

Le pauvre amant avait entendu. Il n'en était pas de même de Malicorne, qui était déjà hors de la portée de
la voix.

«Pourquoi parle-t-on ici de Louise? se demanda Raoul; oh! qu'il n'arrive jamais à ce de Wardes, qui
sourit là-bas, de dire un mot d'elle devant moi!»

- Allons, allons, messieurs! cria le comte de Guiche, en route.

En ce moment, le prince, dont la toilette était terminée parut à la fenêtre.

Toute l'escorte le salua de ses acclamations, et dix minutes après, bannières, écharpes et plumes flottaient
à l'ondulation du galop des coursiers.

Chapitre LXXXIII - Au Havre

Toute cette cour, si brillante, si gaie, si animée de sentiments divers, arriva au Havre quatre jours après
son départ de Paris. C'était vers les cinq heures du soir; on n'avait encore aucune nouvelle de Madame.

On chercha des logements; mais dès lors commença une grande confusion parmi les maîtres, de grandes

querelles parmi les laquais. Au milieu de tout ce conflit, le comte de Guiche crut reconnaître Manicamp.

C'était en effet lui qui était venu; mais comme Malicorne s'était accommodé de son plus bel habit, il

n'avait pu trouver, lui, à racheter qu'un habit de velours violet brodé d'argent.

De Guiche le reconnut autant à son habit qu'à son visage.

Il avait vu très souvent à Manicamp cet habit violet, sa dernière ressource. Manicamp se présenta au
comte sous une voûte de flambeaux qui incendiaient plutôt qu'ils n'illuminaient le porche par lequel on

entrait au Havre, et qui était situé près de la tour de François Ier. Le comte, en voyant la figure attristée

de Manicamp, ne put s'empêcher de rire.

- Eh! mon pauvre Manicamp, dit-il, comme te voilà violet; tu es donc en deuil?

- Je suis en deuil, oui, répondit Manicamp.

< page précédente | 78 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.