bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - Le vicomte de Bragelonne, 2

cent cinquante mille francs remboursable à la volonté du prélat.

Aramis, qui avait suivi la plume par-dessus l'épaule du gouverneur, mit l'obligation dans sa poche sans
avoir l'air de l'avoir lue, ce qui donna toute tranquillité à Baisemeaux.

- Maintenant, dit Aramis, vous ne m'en voudrez point, n'est-ce pas, si je vous enlève quelque prisonnier?

- Comment cela?

- Sans doute en obtenant sa grâce. Ne vous ai je pas dit, par exemple, que le pauvre Seldon m'intéressait?

- Ah! c'est vrai!

- Eh bien?

- C'est votre affaire; agissez comme vous l'entendrez. Je vois que vous avez le bras long et la main large.

Et Aramis partit, emportant les bénédictions du gouverneur.

Chapitre C - Les deux amies

À l'heure où M. de Baisemeaux montrait à Aramis les prisonniers de la Bastille, un carrosse s'arrêtait
devant la porte de Mme de Bellière, et à cette heure encore matinale déposait au perron une jeune femme

enveloppée de coiffes de soie.

Lorsqu'on annonça Mme Vanel à Mme de Bellière, celle-ci s'occupait ou plutôt s'absorbait à lire une
lettre qu'elle cacha précipitamment.

Elle achevait à peine sa toilette du matin, ses femmes étaient encore dans la chambre voisine.

Au nom, au pas de Marguerite Vanel, Mme de Bellière courut à sa rencontre. Elle crut voir dans les yeux
de son amie un éclat qui n'était pas celui de la santé ou de la joie.

Marguerite l'embrassa, lui serra les mains, lui laissa à peine le temps de parler.

- Ma chère, dit-elle, tu m'oublies donc? Tu es donc tout entière aux plaisirs de la cour?

- Je n'ai pas vu seulement les fêtes du mariage.

- Que fais-tu alors?

- Je me prépare à aller à Bellière.

- À Bellière!

- Oui.

- Campagnarde alors. J'aime à te voir dans ces dispositions. Mais tu es pâle.

- Non, je me porte à ravir.

- Tant mieux, j'étais inquiète. Tu ne sais pas ce qu'on m'avait dit?

- On dit tant de choses!

< page précédente | 200 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.