bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - Le vicomte de Bragelonne, 2

Chapitre CIX - Fontainebleau
Chapitre CX - Le bain
Chapitre CXI - La chasse aux papillons
Chapitre CXII - Ce que l'on prend en chassant aux papillons
Chapitre CXIII - Le ballet des Saisons
Chapitre CXIV - Les nymphes du parc de Fontainebleau
Chapitre CXV - Ce qui se disait sous le chêne royal
Chapitre CXVI - L'inquiétude du roi
Chapitre CXVII - Le secret du roi
Chapitre CXVIII - Courses de nuit
Chapitre CXIX - Où Madame acquiert la preuve que l'on peut, en écoutant, entendre ce qui se dit
Chapitre CXX - La correspondance d'Aramis
Chapitre CXXI - Le commis d'ordre
Chapitre CXXII - Fontainebleau à deux heures du matin
Chapitre CXXIII - Le labyrinthe
Chapitre CXXIV - Comment Malicorne avait été délogé de l'hôtel du Beau-Paon
Chapitre CXXV - Ce qui s'était passé en réalité à l'auberge du Beau-Paon
Chapitre CXXVI - Un jésuite de la onzième année
Chapitre CXXVII - Le secret de l'État
Chapitre CXXVIII - Mission
Chapitre CXXIX - Heureux comme un prince
Chapitre CXXX - Histoire d'une naïade et d'une dryade
Chapitre CXXXI - Fin de l'histoire d'une naïade et d'une dryade

 

Chapitre LXXII - La grandeur de l'évêque de Vannes

Porthos et d'Artagnan étaient entrés à l'évêché par une porte particulière, connue des seuls amis de la
maison.

Il va sans dire que Porthos avait servi de guide à d'Artagnan. Le digne baron se comportait un peu partout
comme chez lui. Cependant, soit reconnaissance tacite de cette sainteté du personnage d'Aramis et de son

caractère, soit habitude de respecter ce qui lui imposait moralement, digne habitude qui avait toujours fait

de Porthos un soldat modèle et un esprit excellent, par toutes ces raisons, disons-nous, Porthos conserva,

chez Sa Grandeur l'évêque de Vannes, une sorte de réserve que d'Artagnan remarqua tout d'abord dans

l'attitude qu'il prit avec les valets et les commensaux.

Cependant cette réserve n'allait pas jusqu'à se priver de questions, Porthos questionna.

On apprit alors que Sa Grandeur venait de rentrer dans ses appartements, et se préparait à paraître, dans
l'intimité, moins majestueuse qu'elle n'avait paru avec ses ouailles.

En effet, après un petit quart d'heure que passèrent d'Artagnan et Porthos à se regarder mutuellement le
blanc des yeux, à tourner leurs pouces dans les différentes évolutions qui vont du nord au midi, une porte

de la salle s'ouvrit et l'on vit paraître Sa Grandeur vêtue du petit costume complet de prélat.

Aramis portait la tête haute, en homme qui a l'habitude du commandement, la robe de drap violet

< page précédente | 2 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.