bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - Le vicomte de Bragelonne, 1

Et la jeune fille continua en effet:

«Vous pensez a moi, dites-vous, monsieur Raoul; je vous en remercie; mais cela ne peut me surprendre,
moi qui sais combien de fois nos coeurs ont battu l'un pres de l'autre.»

- Oh! oh! dit Montalais, prenez garde, mon agneau, voila que vous semez votre laine, et il y a des loups
la-bas.

Louise allait répondre, quand le galop d'un cheval retentit sous le porche du château.

- Qu'est-ce que cela? dit Montalais en s'approchant de la fenetre. Un beau cavalier, ma foi!

- Oh! Raoul! s'écria Louise, qui avait fait le meme mouvement que son amie, et qui, devenant toute pâle,
tomba palpitante aupres de sa lettre inachevée.

- Voila un adroit amant, sur ma parole, s'écria Montalais, et qui arrive bien a propos!

- Retirez-vous, retirez-vous, je vous en supplie! murmura Louise.

- Bah! il ne me connaît pas; laissez-moi donc voir ce qu'il vient faire ici.

Chapitre II - Le messager

Mlle de Montalais avait raison, le jeune cavalier était bon a voir.

C'était un jeune homme de vingt-quatre a vingt-cinq ans, grand, élancé, portant avec grâce sur ses
épaules le charmant costume militaire de l'époque. Ses grandes bottes a entonnoir enfermaient un pied

que Mlle de Montalais n'eut pas désavoué si elle se fut travestie en homme. D'une de ses mains fines et

nerveuses il arreta son cheval au milieu de la cour, et de l'autre souleva le chapeau a longues plumes qui

ombrageait sa physionomie grave et naive a la fois.

Les gardes, au bruit du cheval, se réveillerent et furent promptement debout.

Le jeune homme laissa l'un d'eux s'approcher de ses arçons, et s'inclinant vers lui, d'une voix claire et
précise, qui fut parfaitement entendue de la fenetre ou se cachaient les deux jeunes filles:

- Un messager pour Son Altesse Royale, dit-il.

- Ah! ah! s'écria le garde; officier, un messager!

Mais ce brave soldat savait bien qu'il ne paraîtrait aucun officier, attendu que le seul qui eut pu paraître
demeurait au fond du château, dans un petit appartement sur les jardins.

Aussi se hâta-t-il d'ajouter:

- Mon gentilhomme, l'officier est en ronde, mais en son absence on va prévenir M. de Saint-Remy, le
maître d'hôtel.

- M. de Saint-Remy! répéta le cavalier en rougissant.

- Vous le connaissez?

- Mais oui... Avertissez-le, je vous prie, pour que ma visite soit annoncée le plus tôt possible a Son
Altesse.

< page précédente | 8 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.