bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - La reine Margot, 2

- Cette agrafe vient de Florence, dit-elle, je vous la donne pour mettre au ceinturon de votre épée. Puis
tout bas:

- Si, continua-t-elle, vous entendez ce soir du bruit chez votre bon frère Henri, ne bougez pas. François
serra la main de sa mère, et dit:

- Me permettez-vous de lui montrer le beau présent que vous venez de me faire?

- Faites mieux, donnez-le-lui en votre nom et au mien, car j'en avais ordonné une seconde à mon
intention.

- Vous entendez, Henri, dit François, ma bonne mère m'apporte ce bijou, et en double la valeur en
permettant que je vous le donne.

Henri s'extasia sur la beauté de l'agrafe, et se confondit en remerciements. Quand ses transports se furent
calmés:

- Mon fils, dit Catherine, je me sens un peu indisposée, et je vais me mettre au lit; votre frère Charles est
bien fatigué de sa chute et va en faire autant. On ne soupera donc pas en famille ce soir, et nous serons

servis chacun chez nous. Ah! Henri, j'oubliais de vous faire mon compliment sur votre courage et votre

adresse: vous avez sauvé votre roi et votre frère, vous en serez récompensé.

- Je le suis déjà, madame! répondit Henri en s'inclinant.

- Par le sentiment que vous avez fait votre devoir, reprit Catherine, ce n'est pas assez, et croyez que nous
songeons, Charles et moi, à faire quelque chose qui nous acquitte envers vous.

- Tout ce qui me viendra de vous et de mon bon frère sera bienvenu, madame. Puis il s'inclina et sortit.

- Ah! mon frère François, pensa Henri en sortant, je suis sûr maintenant de ne pas partir seul, et la
conspiration, qui avait un corps, vient de trouver une tête et un coeur. Seulement prenons garde à nous.

Catherine me fait un cadeau, Catherine me promet une récompense: il y a quelque diablerie là-dessous; je

veux conférer ce soir avec Marguerite.

II. La reconnaissance du roi Charles IX

Maurevel était resté une partie de la journée dans le cabinet des Armes du roi; mais, quand Catherine
avait vu approcher le moment du retour de la chasse, elle l'avait fait passer dans son oratoire avec les

sbires qui l'étaient venus rejoindre.

Charles IX, averti à son arrivée par sa nourrice qu'un homme avait passé une partie de la journée dans
son cabinet, s'était d'abord mis dans une grande colère qu'on se fût permis d'introduire un étranger chez

lui. Mais se l'étant fait dépeindre, et sa nourrice lui ayant dit que c'était le même homme qu'elle avait été

elle- même chargée de lui amener un soir, le roi avait reconnu Maurevel; et se rappelant l'ordre arraché le

matin par sa mère, il avait tout compris.

- Oh! oh! murmura Charles, dans la même journée où il m'a sauvé la vie; le moment est mal choisi.

En conséquence il fit quelques pas pour descendre chez sa mère; mais une pensée le retint.

- Mordieu! dit-il, si je lui parle de cela, ce sera une discussion à n'en pas finir; mieux vaut que nous
agissions chacun de notre côté.

< page précédente | 7 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.