bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - La reine Margot, 2

- Mais, impossible! ... Tu le sais bien.

- Comment, impossible?

- Eh! oui, nous sommes de service chez son Altesse Royale.

- Mordi, c'est ma foi vrai; j'oublie toujours que nous sommes en grade, et que de gentilshommes que nous
étions nous avons eu l'honneur de passer valets.

Et les deux amis allèrent exposer à la reine et à la duchesse la nécessité où ils étaient d'assister au moins
au coucher de monsieur le duc.

- C'est bien, dit madame de Nevers, nous partons de notre côté.

- Et peut-on savoir où vous allez? demanda Coconnas.

- Oh! vous êtes trop curieux, dit la duchesse. Quaere et invenies. Les deux jeunes gens
saluèrent et montèrent en toute hâte chez M. d'Alençon.

Le duc semblait les attendre dans son cabinet.

- Ah! ah! dit-il, vous voilà bien tard, messieurs.

- Dix heures à peine, Monseigneur, dit Coconnas. Le duc tira sa montre.

- C'est vrai, dit-il. Tout le monde est couché au Louvre, cependant.

- Oui, Monseigneur, mais nous voici à vos ordres. Faut-il introduire dans la chambre de Votre Altesse les
gentilshommes du petit coucher?

- Au contraire, passez dans la petite salle et congédiez tout le monde.

Les deux jeunes gens obéirent, exécutèrent l'ordre donné, qui n'étonna personne à cause du caractère bien
connu du duc, et revinrent près de lui.

- Monseigneur, dit Coconnas, Votre Altesse va sans doute se mettre au lit ou travailler?

- Non, messieurs; vous avez congé jusqu'à demain.

- Allons, allons, dit tout bas Coconnas à l'oreille de La Mole, la cour découche ce soir, à ce qu'il paraît; la
nuit sera friande en diable, prenons notre part de la nuit.

Et les deux jeunes gens montèrent les escaliers quatre à quatre, prirent leurs manteaux et leurs épées de
nuit, et s'élancèrent hors du Louvre à la poursuite des deux dames, qu'ils rejoignirent au coin de la rue du

Coq-Saint-Honoré.

Pendant ce temps, le duc d'Alençon, l'oeil ouvert, l'oreille au guet, attendait, enfermé dans sa chambre,
les événements imprévus qu'on lui avait promis.

III. Dieu dispose

Comme l'avait dit le duc aux jeunes gens, le plus profond silence régnait au Louvre.

En effet, Marguerite et madame de Nevers étaient parties pour la rue Tizon. Coconnas et La Mole

< page précédente | 12 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.