bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - La reine Margot, 1

- Vous avez toujours ce cheval que vous a donné M. de Mouy, et qui court si bien?

- Sire, j'ai un barbe des plus vites.

- Oh! je ne suis pas en peine de vous! seulement il est bon que vous sachiez que le cloître a une porte de
derrière.

- Merci, Sire. Maintenant priez Dieu pour moi.

- Eh! mille démons! priez le diable bien plutôt; car ce n'est que par sa protection que vous pouvez éviter
la corde.

- Adieu, Sire.

- Adieu. Ah! à propos, monsieur de Maurevel, vous savez que si d'une façon quelconque on entend parler
de vous demain avant dix heures du matin, ou si l'on n'en entend pas parler après, il y a une oubliette au

Louvre!

Et Charles IX se remit à siffler tranquillement et plus juste que jamais son air favori.

IV. La soirée du 24 août 1572

Notre lecteur n'a pas oublié que dans le chapitre précédent il a été question d'un gentilhomme nommé La
Mole, attendu avec quelque impatience par Henri de Navarre. Ce jeune gentilhomme, comme l'avait

annoncé l'amiral, entrait à Paris par la porte Saint- Marcel vers la fin de la journée du 24 août 1572, et

jetant un regard assez dédaigneux sur les nombreuses hôtelleries qui étalaient à sa droite et à sa gauche

leurs pittoresques enseignes, laissa pénétrer son cheval tout fumant jusqu'au coeur de la ville, où, après

avoir traversé la place Maubert, le Petit-Pont, le pont Notre-Dame, et longé les quais, il s'arrêta au bout

de la rue de Bresec, dont nous avons fait depuis la rue de l'Arbre-Sec, et à laquelle, pour la plus grande

facilité de nos lecteurs, nous conserverons son nom moderne.

Le nom lui plut sans doute, car il y entra, et comme à sa gauche une magnifique plaque de tôle grinçant
sur sa tringle, avec accompagnement de sonnettes, appelait son attention, il fit une seconde halte pour lire

ces mots: À la Belle-Étoile, écrits en légende sous une peinture qui représentait le simulacre le

plus flatteur pour un voyageur affamé: c'était une volaille rôtissant au milieu d'un ciel noir, tandis qu'un

homme à manteau rouge tendait vers cet astre d'une nouvelle espèce ses bras, sa bourse et ses voeux.

- Voilà, se dit le gentilhomme, une auberge qui s'annonce bien, et l'hôte qui la tient doit être, sur mon
âme, un ingénieux compère. J'ai toujours entendu dire que la rue de l'Arbre-Sec était dans le quartier du

Louvre; et pour peu que l'établissement réponde à l'enseigne, je serai à merveille ici.

Pendant que le nouveau venu se débitait à lui-même ce monologue, un autre cavalier, entré par l'autre
bout de la rue, c'est-à-dire par la rue Saint-Honoré, s'arrêtait et demeurait aussi en extase devant

l'enseigne de la Belle-Étoile.

Celui des deux que nous connaissons, de nom du moins, montait un cheval blanc de race espagnole, et
était vêtu d'un pourpoint noir, garni de jais. Son manteau était de velours violet foncé: il portait des bottes

de cuir noir, une épée à poignée de fer ciselé, et un poignard pareil. Maintenant, si nous passons de son

costume à son visage, nous dirons que c'était un homme de vingt-quatre à vingt-cinq ans, au teint basané,

aux yeux bleus, à la fine moustache, aux dents éclatantes, qui semblaient éclairer sa figure lorsque

s'ouvrait, pour sourire d'un sourire doux et mélancolique, une bouche d'une forme exquise et de la plus

< page précédente | 28 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.