bibliotheq.net - littérature française
 

Alexandre Dumas père - La reine Margot, 1

lui saisit le bras, au moment où Henri se levait pour en faire autant.

Henri retomba sans bruit sur son lit de repos.

- Un moment, madame, dit René avec un sourire contraint; mais il ne faudrait pas employer cet opiat sans
quelques recommandations particulières.

- Et qui me les donnera, ces recommandations?

- Moi.

- Quand cela?

- Aussitôt que je vais avoir terminé ce que j'ai à dire à Sa Majesté le roi de Navarre.

Charlotte ouvrit de grands yeux, ne comprenant rien à cette espèce de langue mystérieuse qui se parlait
auprès d'elle, et elle resta tenant le pot d'opiat d'une main, et regardant l'extrémité de son doigt rougie par

la pâte carminée.

Henri se leva, et mû par une pensée qui, comme toutes celles du jeune roi, avait deux côtés, l'un qui
paraissait superficiel et l'autre qui était profond, il alla prendre la main de Charlotte, et fit, toute rougie

qu'elle était, un mouvement pour la porter à ses lèvres.

- Un instant, dit vivement René, un instant! Veuillez, madame, laver vos belles mains avec ce savon de
Naples que j'avais oublié de vous envoyer en même temps que l'opiat, et que j'ai eu l'honneur de vous

apporter moi-même.

Et tirant de son enveloppe d'argent une tablette de savon de couleur verdâtre, il la mit dans un bassin de
vermeil, y versa de l'eau, et, un genou en terre, présenta le tout à madame de Sauve.

- Mais, en vérité, maître René, je ne vous reconnais plus, dit Henri; vous êtes d'une galanterie à laisser
loin de vous tous les muguets de la cour.

- Oh! quel délicieux arôme! s'écria Charlotte en frottant ses belles mains avec de la mousse nacrée qui se
dégageait de la tablette embaumée.

René accomplit ses fonctions de cavalier servant jusqu'au bout; il présenta une serviette de fine toile de
Frise à madame de Sauve, qui essuya ses mains.

- Et maintenant, dit le Florentin à Henri, faites à votre plaisir, Monseigneur.

Charlotte présenta sa main à Henri, qui la baisa, et tandis que Charlotte se tournait à demi sur son siège
pour écouter ce que René allait dire, le roi de Navarre alla reprendre sa place, plus convaincu que jamais

qu'il se passait dans l'esprit du parfumeur quelque chose d'extraordinaire.

- Eh bien? demanda Charlotte.

Le Florentin parut rassembler toute sa résolution et se tourna vers Henri.

XXII. Sire, vous serez roi

- Sire, dit René à Henri, je viens vous parler d'une chose dont je m'occupe depuis longtemps.

< page précédente | 172 | page suivante >

 
La plupart des textes et des images de ce site font partie du domaine public. Les droits d'auteur pour la présentation des matériaux
et le design du site appartiennent à bibliotheq.net. Toute suggestion et correction est la bienvenue.